Sine qua non

3-12 at 7:46 (Pensées détachées, Philosophie) (, , , , )

Il faut aimer le pécheur et haïr le péché.

Cette distinction est de première évidence. Mais il convient de remarquer que l’un  et l’autre de ces sentiments sont liés. A mesure que l’on hait davantage le péché, notre amour pour le prochain va croissant. A contrario, si l’on ne hait pas le péché, on se montrera incapable d’aimer le prochain d’un amour surnaturel.

La haine du péché est condition sine qua non de l’amour véritable du prochain.

Publicités

4 commentaires

  1. Beethoven said,

    L’Eglise aime le pécheur mais pas le péché,

    Ce que vous dites est vrai. Il est dit aussi, que lorsque nous passerons dans l’autre monde, nous verrons toutes choses en Dieu par lui. C’est sa lumière qui nous éclairera afin que nous puissions voir sa substance et la substance de toutes choses en pensées immédiates et non par une comme nous sommes contraint de le faire dans cette vie.

  2. La voix dans le desert said,

    J’urais du écrire que la haine du péché est UNE DES conditions de l’amour du prochain. C’est là le sens qu’il faut donner à ma dernière phrase, bien sûr.

    Pour vous répondre, cette connaissance en Dieu de toutes choses, nous l’avons déjà imparfaitement sur terre chaque fois que comme le Juste de l’Ecriture, nous vivons de la foi.

    (J’ai vu sur le blog de Lapinos que vous cherchiez la controverse. Si vous me permettez un conseil, n’insistez pas plus. Si vous avez lu quelques unes des discussions que j’ai tenues avec lui en ces lieux ou chez lui, vous vous serez rendu compte de la mauvaise foi du personnage. Songez qu’il y a quelques semaines de cela, il comparait les cinq preuves de l’existence de Dieu de saint Thomas d’Aquin à l’argumentation des athées pour prouver que Dieu n’existe pas. Et aujourd’hui, Saint Thomas devient un précurseur du marxisme ! Ne cherchez pas à comprendre, il n’y a qu’une seule donnée intelligible : cet artiste aurait du ne jamais se mêler d’autre chose que de ses pinceaux. Si vous êtes un lecteur de Simone Weil, vous aurez reconnu sans peine ou coule la principale source de ses délires…)

  3. Beethoven said,

    Je ne sais trop ce que je cherche dans le blog de « Lapinos » mais il est flagrant que cet homme qui doit avoir la quarantaine est à mon sens completement pris dans des non-sens grandisants. Plus sérieusement, je ne trouve pas qu’il soit singulier du tout et même et il arrive très fréquemment de voir des personnes qui ont ses idées et il n’y a rien d’original là dessous. Vous savez lorsqu’il est trop dur pour une personne d’etre intègre, on cherche autre part ce que l’on ne pense pas trouver là où tout y est.

  4. Yann said,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :